Pour revenir à la page d'accueil cliquez ici

Pour revenir à la page d'accueil cliquez ici




Qu'est ce que l'anorexie mentale?

la boulimie?

et l'hyperphagie boulimique?





Les troubles alimentaires sont des maladies dont les victimes souffrent de graves perturbations dans leurs comportements alimentaires, leurs pensées ainsi que leurs émotions. Les personnes qui souffrent du trouble du comportement alimentaire deviennent généralement obsédées par la nourriture ainsi que par leur poids.
Il existe trois principaux types de troubles alimentaires, l'anorexie mentale, la boulimie et l'hyperphagie boulimique.

Les personnes souffrant d'anorexie mentale et de boulimie ont tendance à être perfectionnistes souffrant d'une faible estime de soi et sont sévèrement critiques envers elles-mêmes et envers leur corps. En général, ces personnes "se sentent grasses" et se considèrent comme étant en surpoids, parfois même malgré le pronostic vital de malnutrition. Les patients ont une peur intense de prendre du poids ou d'être gros et cette peur peut devenir omniprésente. Dans les stades précoces de ces troubles, les patients dénient catégoriquement l'existence d'un problème.

Dans de nombreux cas, les troubles alimentaires sont comorbides avec d'autres troubles psychiatriques comme l'anxiété, le trouble panique, les troubles obsessionnels compulsifs, l'alcoolisme et des problèmes de toxicomanie.
Sans traitement, tant pour les symptômes émotionnels que physiques de ces troubles, la malnutrition, des problèmes cardiaques et d'autres maladies potentiellement mortelles peuvent en résulter. Cependant, avec des soins appropriés, les personnes qui souffrent de troubles du comportement alimentaire peuvent reprendre des habitudes alimentaires appropriées, et revenir à une meilleure santé émotionnelle et psychologique.


L'anorexie mentale :

L'anorexie mentale est diagnostiquée lorsque les patients pèsent au moins 15 pour cent de moins que le poids correspondant à leur taille. Les personnes souffrant d'anorexie mentale ne maintiennent pas un poids normal parce qu'elles refusent de manger suffisamment, font du sport parfois de manière obsessionnelle, et parfois se forcent à vomir ou elles utilisent des laxatifs pour perdre du poids. Au fil du temps, les symptômes suivants peuvent se développer:

• Les menstruations cessent
• Ostéopénie ou ostéoporose (amincissement des os) par la perte de calcium
• cheveux / ongles deviennent cassants
• Peau sèche, teint jaunâtre
• Anémie, muscle mou, y compris le muscle cardiaque
• Constipation sévère
• Baisse de la pression artérielle, ralentissement de la respiration et des pouls
• Chute de la température interne du corps
• La dépression


La boulimie

Même si elles se mettent souvent au régime et qu'elles font du sport vigoureusement, les personnes atteintes de boulimie peuvent être en insuffisance pondérale, en surpoids ou même obèses.
Mais, elles n'ont jamais une insuffisance pondérale telle que les personnes souffrant d'anorexie mentale. Les patients atteints de boulimie mangent fréquemment, parfois une quantité incroyable de nourriture dans un court laps de temps. Souvent elles peuvent consommer des milliers de calories qui sont riches en sucres, glucides et graisses. Elles peuvent manger très rapidement, parfois en avalant la nourriture sans même y goûter .

Leurs crises de boulimie finissent souvent seulement quand elles sont interrompues par une autre personne, ou qu'elles s'endorment, ou à cause du mal de ventre (à force d'être étiré au-delà de sa capacité normale). Lors d'une hyperphagie boulimique les patients se sentent hors de contrôle. Après une crise de boulimie, les douleurs à l'estomac et la crainte de prendre du poids sont les raisons qui les poussent à vomir ou à utiliser un laxatif. Ce cycle est habituellement répété au moins plusieurs fois par semaine ou, dans les cas graves, plusieurs fois par jour. L'entourge peut ne pas s'apercevoir quand un membre de la famille ou un ami souffre de boulimie parce que les malades se cachent presque toujours pendant leurs crises. Et comme ils ne deviennent pas radicalement mince, leurs comportements peuvent passer inaperçus par leurs proches.
Mais la boulimie manifeste des symptômes alarmants, tels que:

• Inflammation chronique et douloureuse de la gorge
• L'enflement des glandes salivaires dans le cou et sous la mâchoire. Les joues et le visage deviennent souvent gonflés
• L'émail des dents s'use, les dents commencent à se décomposer à l'exposition aux acides de l'estomac.
• Les vomissements répétitifs provoquent des troubles de reflux gastro-œsophagien
• L'abus de laxatifs provoque une irritation, conduisant à des problèmes intestinaux
• Les diurétiques peuveut causer des problèmes rénaux
• Une déshydratation sévère causée par le vomissement des fluides

L'hyperphagie boulimique:
Actuellement, les critères de l'hyperphagie boulimique sont à l'étude ou sont encore en cours de définition. Toutefois, les personnes atteintes d'hyperphagie boulimique ont des épisodes de boulimie dans lesquelles elles consomment de très grandes quantités de nourriture dans une courte période et se sentent incontrôlable pendant la frénésie. Contrairement aux personnes atteintes de boulimie, les personnes atteintes d'hyperphagie boulimique ne cherchent pas à se débarrasser de la nourriture en provoquant des vomissements ou en utilisant d'autres pratiques dangereuses comme le jeûne ou l'abus de laxatifs.
L'hyperphagie boulimique est chronique et peut entraîner de graves complications de santé, en particulier l'obésité sévère, le diabète, l'hypertension et les maladies cardiovasculaires.




Comment soigner

les troubles alimentaires?



Les troubles alimentaires illustrent les liens étroits entre la santé physique et émotionnelle.

La première étape dans le traitement de l'anorexie mentale est d'aider les patients à reprendre du poids à un niveau adapté (stade de survie).
Pour les patients souffrant de boulimie ce serait d'interrompre le cycle "binge-purge" ou familièrement "gaver-purger".
Pour les patients souffrant d'hyperphagie boulimique, il est important de les aider également à interrompre les crises de boulimie. Toutefois, on ne règle pas le problème si l'on se limite à la restauration d'un poids normal et qu'on n'aborde pas les problèmes émotionnels sous-jacents qui causent ou sont aggravées par le comportement alimentaire anormal.

La psychothérapie comportementale et cognitive aide les personnes souffrant de troubles alimentaires à comprendre les pensées, les émotions et les comportements qui déclenchent ces troubles. En parallèle, certains médicaments ont également prouvé leur efficacité dans le processus de traitement. En raison des graves problèmes physiques causés par ces maladies, il est important que tout plan de traitement pour une personne souffrant d'anorexie mentale, de boulimie ou d'hyperphagie boulimique s'accompagne de soins médicaux généraux, d'une prise en charge nutritionnelle ainsi que d'une psychothérapie.

 Mayda CHEDID

Psychologue Psychothérapeute

9, Place de la Nation 75011 Paris

​06.41.88.60.23