Mayda CHEDID

Psychologue Psychothérapeute

9, Place de la Nation 75011 Paris

​06.41.88.60.23

Pour revenir à la page d'accueil cliquez ici

Pour revenir à la page d'accueil cliquez ici

​​​




Qu'est ce qu'une phobie?








La peur est la réponse normale à un véritable danger. Avec les phobies, la peur est soit irrationnelle soit excessive. Il s'agit d'une réponse anormalement craintive à un danger qui est imaginé ou est irrationnellement exagéré. La personne peut développer des réactions phobiques envers les animaux (par exemple, les araignées), les activités (par exemple, voyager), ou des situations sociales (par exemple, manger en public ou simplement être dans un environnement public). Les phobies touchent des personnes de tout âge, de tous les horizons de la vie, et dans chaque partie du monde.
Les phobies sont des réactions émotionnelles et physiques, des objets ou des situations redoutées. Les symptômes d'une phobie sont les suivants:

  • Un sentiment de panique, effroi, horreur, ou terreur
  • La reconnaissance que la peur va au-delà des limites normales ou la menace d'un réel danger
  • Réactions qui sont automatiques et incontrôlables
  • Accélération du rythme cardiaque, essoufflement, tremblements, et un désir irrésistible de fuir la situation - Un ensemble de réactions physiques associées à une peur extrême
  • Des mesures extrêmes prises pour éviter l'objet ou la situation redoutés
  • Les phobies sont divisées en catégories en fonction de la cause de la réaction et de l'évitement.


L'Agoraphobie

L'agoraphobie est la peur d'être seul dans un lieu ou dans une situation où l'évasion serait difficile, ou une indisponibilité pour se faire aider en cas de besoin. Les gens souffrant d'agoraphobie peuvent éviter d'être sur les ponts, dans les rues animées ou dans les magasins bondés. Certaines personnes souffrant d'agoraphobie vont aller jusqu'à ne plus quitter leurs maisons littéralement. Si elles le font, c'est seulement avec une grande détresse ou lorsqu'elles sont accompagnées par un ami ou un membre de la famille.

Les symptômes apparaissent généralement entre la fin de l'adolescence et le début de l'âge adulte. Le début peut être soudain ou progressif. La plupart des gens souffrant d'agoraphobie développent le trouble après la première souffrance d'un ou plusieurs attaques de panique spontanées, accompagnées de symptômes tels que la transpiration, l'essoufflement ou le malaise.

Ces attaques semblent se produire au hasard et sans avertissement, ce qui rend impossible pour une personne de prédire quelle situation va déclencher une telle réaction. L'imprévisibilité de l'attaque de panique entraîne les individus à anticiper les futures attaques de panique et, par conséquent, de craindre une situation dans laquelle une attaque pourrait se produire. En conséquence, elles évitent d'aller dans n'importe quel lieu ou situation où les attaques de panique pourraient alors survenir.


L'Anxiété Sociale (ou Phobie Sociale anciennement)

Une personne souffrant d'anxiété sociale craint d'être surveillée ou humiliée en faisant quelque chose devant les autres. Ce quelque chose peut être une simple signature d'un chèque personnel ou encore, un repas.
L'anxiété sociale la plus fréquente est la peur de parler en public. Beaucoup de gens ont une forme généralisée de phobie sociale, dans laquelle ils craignent et évitent les interactions interpersonnelles. Cela devient donc pour eux difficile d'aller au travail ou à l'école, ou encore à socialiser. Les phobies sociales se développent généralement après la puberté et, sans traitement, peuvent durer toute la vie.


Phobie Spécifique

Comme son nom l'indique, les personnes ayant une phobie spécifique ont généralement une peur irrationnelle d'objets ou de situations spécifiques. Le handicap provoqué par cette phobie peut être sévère si l'objet ou la situation redoutés sont fréquents et courants. La phobie spécifique la plus fréquente dans la population générale est la peur des animaux, en particulier les chiens, les serpents, les insectes et les souris. D'autres phobies spécifiques sont la peur des espaces clos (claustrophobie) et la peur des hauteurs (acrophobie). Les phobies les plus simples se développent durant l'enfance et finissent par disparaître. Celles qui persistent à l'âge adulte guérissent rarement sans traitement.


"Mais faut-il absolument soigner une phobie des éléphants quand on vit à Paris?" Non plus...





Comment soigner une phobie?



Toute phobie qui interfère avec la vie quotidienne et crée un handicap doit être traitée.
Avec un traitement approprié, la grande majorité des patients ayant des phobies peut complètement surmonter leurs craintes et ne présenter aucun symptôme pendant des années, si ce n'est pour la vie. Un soulagement efficace peut habituellement être obtenu soit par la thérapie cognitive et comportementale, de médicaments ou une combinaison des deux.


La thérapie comportementale et cognitive:

Dans la thérapie comportementale et cognitive, on va rencontrer un thérapeute formé aux TCC qui va confronter l'objet ou la situation redoutée d'une manière soigneusement planifiée, progressive et va apprendre au patient à contrôler les réactions mentales et physiques de la peur. En confrontant plutôt qu'en fuyant l'objet de la peur, la personne s'habitue à elle et peut perdre la panique, et la peur qu'il ou elle a déjà senti.


Médicaments :
Les médicaments sont utilisés pour contrôler la panique connue lors d'une situation phobique, ainsi que l'anxiété causée par l'anticipation de cette situation et sont souvent utilisés pour traiter la phobie sociale et l'agoraphobie.